LE MIRACLE DE L’EAU

Masaru Emoto

DES PHOTOS DE CRISTAUX D’EAU

Il va donc photographier de l’eau sous sa forme cristalline, eau qu’il prélève partout dans le monde, qu’il s’agisse d’eaux usées ou pures.  Ensuite, il procèdera à une analyse systématique de ces cristaux.

Ce processus se réalise en déposant des gouttes d’eaux dans des boîtes de Petri. Elles sont congelées à -25°c, ce qui transforme les gouttes en cristaux qui sont ensuite photographiés sous un microscope. Il va découvrir que plus l’eau est propre et saine, plus les cristaux sont nets et harmonieux, plus l’eau est sale et contaminée, plus les cristaux seront asymétriques et sans réelles formes.

Lors de ses recherches et de l’analyse de ces cristaux, il a découvert que les cristaux étaient différents en fonction de l’exposition de l’eau soit à des vibrations positives soit à des vibrations négatives.  Il a exposé l’eau à différentes musiques, en passant du classique au métal en déposant l’eau distillée dans une bouteille entre deux haut-parleurs diffusant la musique puis en les gelant et les photographiant.

Il a ensuite exposé l’eau à différents mots qu’il a écrit sur un papier. En collant ce papier sur une bouteille en verre, il remarque que lorsque l’eau a été exposée au mot ‘’beau’’, les cristaux sont tantôt parfaitement équilibrés, et que quand l’eau a été exposée au mot ‘’laid’ les cristaux sont asymétriques et incomplets.

Masaru amène donc, par ses recherches, la preuve que l’eau retient une information et a de ce fait une mémoire.  Il prouve également que l’eau réagit non seulement aux vibrations et aux sons, mais également aux mots et images véhiculant des émotions, et aux intentions et émotions exprimées par nos pensées.

C’est de ces expériences et ces faits que Masaru Emoto a écrit son livre intitulé ‘’Le miracle de l’eau’’, dans lequel il éveille les consciences sur le pouvoir et l’influence des mots.